Escale n°1 : large de tokyo

Expéditions et découverte

Sous nos pieds
la profondeur de l’océan
fera-t-elle paraître
moins longue la traversée ?

À la croisée d'un cap, ou au grand large, l'océan montre d'infinis visages; lignes séduisantes que suivirent les navigateurs pour leur salut, mais aussi leur perte. «C'est une grande joie pour le marin que d'embarquer, même au risque de sombrer.» Dicton gravé sur le mât d'une caravelle.

Par delà les apparences une cartographie restait à trouver, qui ouvrait le champ des possibles entre hasard et parcours pluriels, tentés par des hommes audacieux. L'invitation était de taille, elle venait d'un monde inconnu, toujours en mouvement, celui de l'immensité des vagues.

Ainsi, en partant de Russie pour l'Alaska, Vitus Béring, explorateur danois au service du Tsar Pierre 1er, franchit en 1728 le détroit qui porte aujourd'hui son nom. Et il allait périr dans cette même région lors d'une autre traversée en 1741.

Avec leurs navires les marins empruntèrent des passages naturels qui devinrent des routes maritimes. Comme la célèbre route du nord, véritable pont reliant les océans atlantique et pacifique, et qui longe les côtes russes jusqu'au détroit de Béring où elle rejoint le passage du Nord-Ouest. Durant les 18ème et 19ème siècles Nagasaki fut relié aux villes russes en passant par la Sibérie.

Plusieurs lignes commerciales furent ouvertes (par exemple celle d'Hakodate à Vladivostok) et leur prestige exotique attira de multiples voyageurs. 

Ces navigateurs ont souri à l'océan car, au delà de l'exploit ou du commerce, ils cherchaient des saveurs nouvelles, un certain goût peut-être, que l'ailleurs prodigue aux choses …

Dans la rizière japonaise le gin occidental s'approprie un peu de l'Asie, car le gin « 135° East » recèle un fondamental secret : une touche de saké Junmai introduite à la fin de sa confection.

De même le whisky Hatozaki se pare d'une note maltée et florale, où passe une fragrance subtile, et infiniment délicate. Mais tout arôme ne révèle-t-il pas un voyage?

Terre surgie des glaces, la Sibérie nous offre la pureté d’un spiritueux ancestral. L’aventure ne s’arrête pas là, car la découverte d’un mammouth à Yukagir inspirera l’explorateur Frédérik Paulsen, lorsqu’il créera, « Mamont ». L’animal aux défenses dignes d’une créature mythologique devait laisser son empreinte. Et l'original flacon de cette vodka en témoigne avec éloquence.

Nos produits exaltent ce long parcours des saveurs et de l'histoire. Ils font écho au voyage qui les a conduit jusqu'à vous pour donner à leur dégustation un sens plus insolite et, sans doute, plus rare que vous saurez retenir. 

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. à consommer avec modération.

55° 49' 08'' N | 165° 11' 49'' E

12 Noeuds 

20 km/h 

  agitée

4° 

NICOLAS - 1 rue des Oliviers, 94320 THIAIS
Siret : 542 066 238 08340
RCS : Creteil B542066238

© 2021 Nicolas - Design & integration : TBS & Allforweb