Escale n°5 : île béring

Spiritueux et époque Edo 

Comme une luciole,
un éclat pâle
veille sur le soir. 

Notre expédition progresse en sillonnant des territoires et des périodes diverses.
 
Elle avance dans le temps ou sur les flots selon les sujets abordés, nous permettant ainsi d'envisager ce voyage comme une déambulation entre plusieurs récits : histoire de famille et grande histoire. 

Les spiritueux que nous découvrons sont aussi des guides et nous renseignent sur l'évolution de certaines influences en matière d'art et de mythologie, à travers les siècles.
 
Au Japon l'époque Edo fut marquée par une importante renaissance culturelle. Son nom fait référence à l'ancien nom de Tokyo : Edo, capitale du Shogunat en ce temps-là (le shogun étant le seigneur dominant).
 
C'est une période qui s'étend du début du 17ème au 19ème siècle. Durant presque trois siècles on voit apparaître une multitude d'estampes colorées, riches en détails ; elles servent de décoration, mais elles illustrent surtout des croyances et sont souvent en relation avec l'univers du voyage en mer. Certaines vont d'ailleurs être utilisées jusqu'à nos jours comme affiches publicitaires ! A l'époque Edo le baril de Saké était enveloppé d'un tapis de paille richement orné et travaillé, chaque brasserie possédant ses propres modèles.

Nous remarquerons que le style de la bouteille actuelle du whisky Hatozaki s'en inspire et décline le motif d'une ancienne estampe. A la magie des arômes s'ajoute alors l'harmonie du flacon. 

Il faut savoir qu'au Japon, dès le 12ème siècle il existe une relation majeure entre « le vin et le Divin ».


Le territoire et ses cultes en sont la clé. Car du 12ème au 15ème siècle les sanctuaires Shinto (religion principale avant le bouddhisme) sont devenus les principaux lieux de brassage du saké. Nombreux sont les rituels incluant du Saké, et son caractère religieux vient du fait qu'on le considère comme une boisson sacrée, « la boisson des dieux ».

Cela se manifeste par des rites agraires, le premier Saké de l'année pour saluer le nouvel An, par exemple. Aujourd'hui encore une distribution de Saké est associée aux prières du 1er jour de la nouvelle ère. La dernière ayant eu lieu en mai 2019.

Sur l'étiquette du whisky Hatozaki apparaissent les compositions stylisées de l'époque Edo. On y voit le phare d'Hatozaki choisi comme emblème de la marque. Ce phare se distingue tel un repère et un point d'ancrage de notre route maritime. Il nous ramène à la province d'Akashi, là où a pris racine la distillerie Kaikyo, véritable temple des traditions en matière de spiritueux. Fermons les yeux et retrouvons l'écho des vagues lorsqu'elles étaient le séjour des sirènes...
 
En effet, les sirènes japonaises peuplent les estampes de l'époque Edo. Ces femmes à la peau de porcelaine émergeant de l'eau chargées d'algues et de coquillages sont le reflet magnifié des pêcheuses qui ont toujours existé et qui sont maintenant des plongeuses, « les femmes de la mer » dont l'activité de pêche perdure selon un mode traditionnel.

En créant pour sa bouteille de whisky pure malt un habillage digne des décors de l'époque Edo, la distillerie Kaikyo célèbre le passé somptueux de son pays et honore une culture ancestrale, celle du Saké. La famille Yonezawa n'oublie pas qu'elle vient d'une lignée de brasseurs - depuis 1856 - et d'amoureux du Japon, qui, même s'il se tourne vers l'occident, n'en cesse pas moins de convoquer son histoire. Les artisans de la distillerie Kaikyo lui rendent ainsi hommage en mettant au présent la mémoire du passé. 

Vous pourriez aimer...

Escale n°4 : petropavlovsk - kamtchatski

Culture des spiritueux en Asie

Si le Gin 135° East a mérité son titre de citoyen du monde, c'est qu'il a été créé à la confluence de deux cultures, dans cette intersection qu'une époque rendit possible, l'époque Taisho.  

ESCALE N°3 : ÎLES KOURILES

Gin 135° East Cocktails de voyage

Un arôme qui persiste dans le souvenir tel un sourire échangé entre inconnus.
Un nuage de Gin 135° East dans un halo de citron vert suffira à désaltérer votre soif de nouveauté

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. à consommer avec modération.

55° 49' 08'' N | 165° 11' 49'' E

12 Noeuds 

20 km/h 

  agitée

4° 

NICOLAS - 1 rue des Oliviers, 94320 THIAIS
Siret : 542 066 238 08340
RCS : Creteil B542066238

© 2021 Nicolas - Design & integration : TBS & Allforweb